Candidats formés hors Canada

Processus

Cette section concerne les personnes exerçant la profession de technologue en imagerie médicale,  en radio-oncologie ou en électrophysiologie médicale hors du Canada (sauf la France) et qui désirent travailler dans ce domaine au Québec.

Le candidat doit franchir plusieurs étapes avant d’être autorisé par l’Ordre à travailler. En effet, le processus peut s’échelonner sur plusieurs mois, voire plusieurs années pour certains candidats. Tout dépend de la rapidité avec laquelle un candidat soumet les documents demandés et franchit l’ensemble des conditions imposées par l’Ordre afin d’être autorisé à exercer la profession.

De plus, il est bon de savoir que toute personne membre d’un Ordre professionnel au Québec doit avoir une connaissance suffisante de la langue française en vertu de la Charte de la langue française. Pour connaître les détails, veuillez-vous référer à l’Étape 7 ci-dessous ou directement sur le site Web de l’Office québécois de la langue française.

Ces étapes sont :

  1. Analyse du dossier d’équivalence par le comité de l’admission
  2. Suivre une formation d’intégration de 45 heures
  3. Effectuer un stage d’observation
  4. Effectuer les formations supplémentaires demandées par le comité, le cas échéant
  5. Réussir l’examen d’admission de l’Ordre
  6. Prêter serment
  7. Obtenir un permis d’exercice
  8. S’inscrire au Tableau des membres

Précisons qu’une fois que l’Ordre a en sa possession tous les documents demandés pour effectuer l’étape 1, il informe rapidement le candidat des exigences qu’il aura à respecter pour obtenir le droit de travailler au Québec comme technologue en imagerie médicale ou en radio-oncologie.

Renseignements : Betty Adrien, adjointe administrative à l’admission, au 514 351-0052, poste 224 ou 1 800 361-8759, ou par courriel.

Étape 1 – Analyse du dossier d’équivalence par le comité de l’admission

Les technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie ou en électrophysiologie médicale formés à l’extérieur du Canada qui souhaitent exercer la profession au Québec doivent demander à l’Ordre d’évaluer leur dossier et déposer une demande d’équivalence. Les candidats doivent soumettre les documents suivants à l’Ordre :

Documents obligatoires

  • Une demande d’équivalence (formulaire  Demande d’équivalence – Français ); 
  • Une copie du résultat du questionnaire d’auto-évaluation des candidats formés à l’étranger élaboré par l’Ordre; 
  • Une copie de l’évaluation comparative des études effectuées hors du Québec délivrée par le Ministère de l’Immigration, Diversité et Inclusion qui permet à l’Ordre de vérifier l’authenticité des documents soumis et le niveau d’étude d’un candidat;
  • Une copie authentifiée du diplôme en technique du radiodiagnostic, de médecine nucléaire ou de radio-oncologie;  
  • Le titre et le contenu des cours suivis en radiodiagnostic, en médecine nucléaire, en de radio-oncologie ou en électrophysiologie médicale, avec le sceau de l’établissement d’enseignement;
  • Le nombre total d’heures et les résultats pour chacun des cours suivis et des stages effectués, ainsi qu’une description du mode d’évaluation et d’attribution des notes;  
  • Une attestation de travail de chaque endroit où le candidat a travaillé, avec une lettre en-tête de l’établissement, comprenant une description de son expérience de travail ou bien une description de poste avec le nombre d’années d’expérience, le tout signé par l’employeur;
  • Les frais d’ouverture et d’analyse de son dossier (montant non remboursable). 

Documents optionnels ou non obligatoires

  • Une attestation de participation et de réussite à tout stage de formation;
  • Une attestation de participation à des activités de formation continue ou de perfectionnement;
  • Une copie du code de déontologie;
  • Une copie de la carte de membre de votre association, s’il y a lieu.

Les documents transmis à l’appui d’une demande d’équivalence qui sont rédigés dans une autre langue que le français ou l’anglais doivent être accompagnés d’une traduction en langue française ou anglaise, attestée par une déclaration sous serment ou une affirmation solennelle de la personne qui a rédigé la traduction.

Lorsque l’Ordre a reçu tous les documents obligatoires, le dossier d’un candidat est soumis pour analyse au comité de l’admission.

Le comité de l’admission se réunit quatre fois par année. Les membres composant le comité sont tous des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie ou en électrophysiologie médicale ayant une expérience en éducation.

Lorsque le comité analyse le dossier d’un candidat, il évalue si l’éducation, la formation et l’expérience de travail d’un candidat sont substantiellement similaires aux normes québécoises. Pour ce faire, le comité s’appuie sur les critères énoncés au Règlement sur l’équivalence des diplômes et de formation pour effectuer son analyse et les profils de compétences (radiodiagnostic, médecine nucléaire ou radio-oncologie)

Le comité de l’admission peut soit :

  • refuser la demande d’équivalence et indiquer la formation nécessaire à la reconnaissance d’équivalence;
  • reconnaître en partie l’équivalence: c’est-à-dire reconnaître une partie du diplôme ou de la formation d’un candidat, mais exiger qu’il effectue un cours ou un stage avant de reconnaître pleinement l’équivalence et passer aux prochaines étapes;
  • reconnaître l’équivalence et passer aux prochaines étapes.

Une fois le dossier complété, il faut compter un délai maximal de 3 mois afin que celui-ci soit analysé par le comité de l’admission.  Suite à l’analyse du dossier, une formation théorique de 45h donnée par le Collège Ahuntsic ainsi qu’un stage d’observation et d’intégration d’un minimum de 140h devront être complétés avant de pouvoir s’inscrire à l’examen d’admission.  Par la suite, tous les candidats devront réussir l’examen d’admission afin d’obtenir leur permis d’exercice.  Veuillez noter que les délais du processus d’équivalence peuvent varier selon chaque dossier.

Voici un exemple de délais à considérer une fois le dossier complété:

Étape

Délai

Analyse par le comité de l’admission, une fois le dossier complet

3 mois

Formation de 45 heures

6 mois

Stage d’observation

Durée minimale de 1 mois

Examen d’admission

Juin et novembre

RÉVISION DE LA DÉCISION DU COMITÉ

Un candidat, insatisfait quant au traitement de son dossier, peut demander que la décision du comité de l’admission soit révisée.

Renseignements: Betty Adrien, adjointe administrative à l’admission – 514 351-0052 poste 224 ou 1 800 361-8759, ou courriel.

ÉTAPE 2 – SUIVRE UNE FORMATION D’INTÉGRATION DE 45 HEURES

Tous les candidats dont la demande d’équivalence est acceptée doivent s’inscrire à la formation d’intégration de 45 heures au Collège Ahuntsic en radiodiagnostic, en radio-oncologie ou en médecine nucléaire. Cette formation d’appoint permet aux candidats formés à l’étranger de se préparer aux examens d’admission à la profession de l’Ordre. L’Ordre n’exige pas la réussite du cours. Cette formation comporte 30 heures de cours théorique, 15 heures de laboratoire et un minimum de 60 heures de travail personnel.  Les renseignements pour l’inscription pour le cours d’appoint de 45 h sont transmis entre 2-4 semaines avant le début de la formation aux candidats ayant été acceptés par le comité de l’admission de notre Ordre.

Cette formation est offerte en français uniquement au Collège Ahuntsic. 

ÉTAPE 3 – EFFECTUER UN STAGE D’OBSERVATION

 Tous les candidats dont la demande d’équivalence est acceptée doivent effectuer un stage d’observation et d’intégration avant de se présenter à l’examen d’admission de l’Ordre. Ce stage a pour objectif de familiariser un candidat avec la pratique de la profession et le contexte de travail au Québec. Le formulaire Répartition des heures explique comment les  heures sont divisées par discipline (radiodiagnostic, radio-oncologie et médecine nucléaire). Il est possible que cette répartition des heures change en fonction des recommandations du comité de l’admission.

Le stage peut se faire avant ou après le la formation d’intégration de 45 heures. Le candidat est responsable des démarches pour trouver un centre de stage à partir de la liste des centres accrédités par l’Ordre et un maître de stage. Le candidat doit faire approuver le centre de stage, le maître de stage et la période du stage par l’Ordre avant de débuter.

ÉTAPE 4 – EFFECTUER LES FORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES DEMANDÉES PAR LE COMITÉ, LE CAS ÉCHÉANT

Il est possible que le comité de l’admission demande que les candidats suivent des formations supplémentaires. Si c’est le cas, le comité indique la ou les formations à suivre ainsi que le nombre d’heures de ces formations.

ÉTAPE 5 – RÉUSSIR L’EXAMEN D’ADMISSION

Un candidat qui a complété la formation d’appoint, le stage d’observation et d’intégration ainsi que les formations supplémentaires, le cas échéant, doit ensuite s’inscrire à l’examen d’admission à la profession de l’Ordre.

L’examen d’admission de l’Ordre vise à évaluer les compétences et le jugement nécessaires pour résoudre des situations cliniques semblables à celles qui se présentent dans le cadre de la pratique.

Les séances d’examen ont lieu deux fois par année: en juin et en novembre

Un candidat a quatre chances pour réussir l’examen. Un Guide de préparation lui sera remis lorsqu’il sera enregistré auprès de l’Ordre. L’Ordre offre aux candidats formés à l’étranger un Guide de préparation pour l’examen d’admission à la profession, accompagné d’un lexique pour le vocabulaire utilisé en radiodiagnostic et en radio-oncologie.

La réalisation du guide a été rendue possible grâce au soutien financier du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec.

ÉTAPE 6 – PRÊTER SERMENT

Lorsqu’un candidat réussit l’examen de l’Ordre, il doit prêter serment afin d’obtenir son permis d’exercice.

L’Ordre organise deux séances de prestation de serment (environ 10 jours ouvrables après l’examen).

MISE EN GARDE

La prestation de serment est obligatoire pour tous les nouveaux membres. Aucun candidat ne sera admis à l’Ordre et autorisé à pratiquer la profession de technologue en imagerie médicale, en radio-oncologie ou en électrophysiologie médicale avant la tenue de ces séances de prestations de serment et ce, sous aucune condition.

Les candidats peuvent choisir de ne pas s’y présenter. Dans ce cas, les formulaires de prestation de serment sont disponibles et ils devront alors faire les démarches pour trouver un commissaire à l’assermentation et retourner les documents originaux à l’Ordre. À la réception de ces documents, les dossiers seront traités selon les procédures habituelles.

Le candidat exerçant la profession avant son inscription au Tableau des membres est susceptible d’être poursuivi pour pratique illégale et est passible d’une amende de 600 $ à 6 000 $. Il est important de savoir que cette inscription garantit au nouveau technologue qu’il est protégé par une assurance responsabilité professionnelle

ÉTAPE 7 – OBTENIR UN PERMIS D’EXERCICE

Lorsqu’un candidat remplit toutes ces étapes et a répondu aux exigences de l’Office québécois de la langue française, l’Ordre lui délivre un permis d’exercice régulier.

Le candidat ayant rempli toutes les étapes précédentes, mais qui n’a pas répondu aux exigences de l’Office québécois de la langue française recevra un permis d’exercice temporaire de la part de l’Ordre des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale. Le permis d’exercice temporaire est valide pour un an.

L’Office québécois de la langue française peut accepter de renouveler le permis d’exercice temporaire d’un candidat pour une période d’une année, mais jusqu’à un maximum de trois fois.

AVOIR UNE CONNAISSANCE APPROPRIÉE DU FRANÇAIS

Tous les membres d’un ordre professionnel doivent avoir une connaissance appropriée du français qui respecte les exigences énoncées à la Charte de la langue française. Ces exigences sont :

1o avoir suivi, à temps plein, au moins trois années d’enseignement de niveau secondaire ou post-secondaire dispensé en français;
2o avoir réussi les examens de français langue maternelle de la quatrième ou de la cinquième année du cours secondaire;
3o à compter de l’année scolaire 1985-1986, avoir obtenu au Québec un certificat d’études secondaires.

Si un candidat ne répond pas à ces exigences, il doit réussir l’examen de français de l’Office québécois de la langue française.

Vous trouverez une liste des établissements offrant les cours de français langue seconde sur le site de l’OQLF ici: LISTE D’ÉTABLISSEMENTS DE FRANCISATION

INSCRIPTION À L’EXAMEN DE FRANÇAIS

Pour s’inscrire à l’examen, un candidat doit remplir un formulaire d’inscription à l’examen de français de l’Office québécois de la langue française. L’Ordre fournit ce formulaire uniquement aux candidats dont l’équivalence a été reconnue.

Le candidat doit retourner à l’Ordre le formulaire dûment rempli. L’Ordre est chargé d’approuver le formulaire et de le transmettre à l’Office québécois de la langue française.

L’Office québécois de la langue française convoque les candidats à une séance d’examen qui se tiendra de 1 à 2 mois après réception du formulaire d’inscription.

Il est préférable qu’un candidat débute ces démarches de francisation le plus rapidement possible, afin de ne pas être pénalisé dans ses démarches d’obtention du droit d’exercice de la profession de technologue en imagerie médicale ou en radio-oncologie (lire étape 7 : obtenir un permis d’exercice).

STRUCTURE DE L’EXAMEN

L’Office québécois de la langue française procède à l’implantation de nouveaux examens de français à compter du 24 octobre 2018

  • Candidates et candidats qui ont déjà passé l’examen, mais qui n’ont pas encore réussi les quatre parties

Si vous avez déjà passé l’examen de français de l’Office québécois de la langue française, mais qu’il vous reste d’une à trois parties à réussir, vous pourrez continuer à faire l’examen dans sa forme actuelle, et ce, pour une durée de six mois à partir de la date ci-dessus. Les examens auront lieu les mardis et les jeudis, comme c’est le cas actuellement.

Vous pourrez également choisir de passer l’examen de français dans sa nouvelle forme. Dans ce cas, la décision est finale et irréversible. Si vous retenez cette option, vous devez faire parvenir un courriel ou le coupon joint à la lettre qui vous a été envoyée récemment à l’Office québécois de la langue française en indiquant votre numéro de dossier.

À partir du 24 avril 2019, les candidates et les candidats seront convoqués au nouvel examen de français. Les quatre parties de l’examen devront être réussies au cours d’une même séance. Le nouvel examen formant un tout inséparable, il n’est pas possible de dispenser une candidate ou un candidat d’une ou de plusieurs parties de l’examen réussies antérieurement.

Nous vous invitons donc à répondre le plus rapidement possible à la lettre qui vous a été transmise par l’Office québécois de la langue française afin de lui indiquer l’option choisie et, le cas échéant, de terminer votre processus d’examen avant la fin de la période transitoire.

  • Nouvelles candidates et nouveaux candidats 

À compter de septembre 2018, les nouvelles candidates et les nouveaux candidats pour lesquels l’Office québécois de la langue française recevra un formulaire d’inscription seront convoqués à aller passer le nouvel examen.

Ils seront convoqués en groupes de quatre ou six selon un nouveau calendrier (il n’y aura pas d’examen les mardis et les jeudis durant la période transitoire). Ces groupes seront constitués de personnes voulant devenir membres d’un même ordre professionnel. Si vous échouez, vous devrez refaire l’examen dans son intégralité.

Nous vous invitons à prendre connaissance des nouvelles dates d’examen dans le calendrier et à consulter le guide détaillé de l’examen de français de l’Office québécois de la langue française. Ces deux documents sont disponibles sur le site de l’organisme aux adresses suivantes :

http://www.oqlf.gouv.qc.ca/francisation/ordres_prof/documents/calendrier-automne2018.pdf

www.oqlf.gouv.qc.ca/francisation/ordres_prof/documents/guide-information-nouvel-examen.pdf.

Pour plus de précision quant à l’exigence de la langue française, veuillez consulter le site Web de l’Office québécois de la langue française, section ordres professionnels 

 

AIDE À L’EXAMEN DE L’OQLF

Cours de français
L’Office québécois de la langue française met à la disposition des candidats, sur son site Web, une liste répertoriant les établissements offrant des cours de français.

Le ministère de l’Immigration, Diversité et Inclusion (MIDI) offre également trois fois par année (automne, hiver, printemps) un cours de français de niveau intermédiaire, adapté aux besoins des personnes formées à l’étranger souhaitant exercer une profession dans le domaine de la santé.

Vous trouverez une liste des établissements offrant les cours de français langue seconde sur le site de l’OQLF ici: LISTE D’ÉTABLISSEMENTS DE FRANCISATION

Également, les 3 organismes suivants offrent des cours de français aidant à la réussite de l’examen de l’OQLF.
 
École de langues de l’université de Montréal, cliquez ici pour plus d’information
Le Centre de Formation et de Perfectionnement du Collège Dawson, cliquez ici pour plus d’information
Le Centre Pauline-Julien de la Commission Scolaire De Montréal, cliquez ici pour plus d’information

ÉTAPE 8 – S’INSCRIRE AU TABLEAU DES MEMBRES

Afin d’être autorisé à exercer comme technologue en imagerie médicale, en radio-oncologie ou en électrophysiologie médicale, le candidat doit également s’inscrire au Tableau des membres de l’Ordre et payer les frais de cotisation. L’inscription au Tableau des membres et le paiement de la cotisation doivent être renouvelés annuellement. En effet, une personne qui exerce la profession de technologue en imagerie médicale, en radio-oncologie ou en électrophysiologie médicale sans être inscrite au Tableau des membres (sans être membre en règle) est passible d’une poursuite pour exercice illégal de la profession.

Voici un tableau synthèse des frais à débourser à l’Ordre dans le cadre d’une demande.

 

Description

Coûts
(taxes incluses)

Étude d’un dossier d’un candidat détenant un diplôme hors Canada

Frais non remboursables

436,91 $

Évaluation comparative des études effectuées hors du Québec délivrée par le Centre d’expertise sur les formations acquises hors du Québec

Frais non remboursables

116,00 $

Inscription au registre des candidats formés à l’étranger

200,23 $

Inscription à la formation d’appoint de 45h par le Collège Ahuntsic

402,40 $

Inscription à l’examen d’admission de l’Ordre

948,54 $

Inscription au Tableau des membres (cotisation renouvelable annuellement)

448,40 $

Financement de l’Office des professions (frais annuels perçus par l’Ordre)

27,00 $

Assurance responsabilité professionnelle (renouvelable annuellement)

10,52 $

TOTAL

2590,00 $

 

AIDE AUX IMMIGRANTS

Les immigrants résidents permanents de moins de cinq ans ayant une bonne connaissance du français ont la possibilité de saisir les opportunités pour vivre, étudier, travailler et entreprendre à travers tout le Québec!

Source : Promis

Informations sur le programme: http://www.promis.qc.ca/emploi-en-region

AIDE FINANCIÈRE

ACEM est un organisme venant en aide sur le plan financier aux candidats formés à l’étranger. Pour plus de renseignements, consulter le site Web.

Microcrédit pour les professionnels formés à l’étranger 

ACEM Microcrédit Montréal finance le parcours des professionnels formés hors Canada pour couvrir  les frais liés à la démarche de reconnaissance des compétences.

 Communiquez avec nous :

ACEM Microcrédit Montréal 

514 843-7296 info@acem-montreal.ca 

http://acemfinancement.ca/professionnels-immigrants/

 

INFORMATION ET AIDE À L’INTÉGRATION

Vous pourrez trouver beaucoup d’information peut être retrouvée sur le site web du MIDI, Ministère de l’immigration, MIDI ici: MIDI QUÉBEC

 

CHANGEMENT D’ADRESSE

Pour recevoir les convocations ou les résultats d’examen, assurez-vous de communiquer à l’Ordre tout changement d’adresse. Vous pouvez nous transmettre votre changement d’adresse via admission@otimroepmq.ca 

Personne ressource à l’Admission: Betty Adrien, adjointe administrative à l’admission au 514 351-0052 poste 224 ou 1 800 361-8759, ou courriel.

Foire aux questions

Immigration

Je suis technicien/manipulateur en radiodiagnostic et/ou en radio-oncologie et/ou médecine nucléaire et/ou en électrophysiologie médicale formé hors Canada et j’aimerais savoir si je devrais préparer mon dossier d'immigration en même temps que le dossier d’équivalence à présenter à l’Ordre. Sinon, lequel de ces dossiers devrait être préparé en premier?

Au Québec, vous avez le choix d’effectuer votre demande d’immigration parallèlement à votre demande d’équivalence à l’Ordre ou d’attendre d’avoir complété vos démarches pour immigrer au Québec avant de préparer votre dossier d’équivalence. Pour tout ce qui est relatif à l’immigration, vous pouvez communiquer avec le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec ou visiter son site Web.

OQLF et connaissance de la langue française

Je suis un technologue formé hors Canada et je souhaite faire une demande d’équivalence à l’Ordre. Puis-je fournir des documents rédigés dans une langue autre que le français ou l’anglais?

Tous les documents accompagnant une demande d’équivalence doivent être rédigés ou traduits en langue française ou anglaise. Les traductions doivent être certifiées par un traducteur agréé dans votre pays ou un traducteur membre de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec.

J’ai suivi des cours de français dans mon pays d’origine et passé un test de français avancé. Est-il possible d’être exempté de l’examen de l’OQLF ?

Afin d’être exempté de cette exigence définie par l’article 35 de la Charte de la langue française, vous devez nous fournir l’un des documents suivants :

  • Une attestation démontrant que vous avez étudié à temps plein, au moins pendant trois ans, dans un établissement d’enseignement de niveau secondaire ou post-secondaire en français;
  • Une attestation de réussite des examens de français langue maternelle de la quatrième ou de la cinquième année du cours secondaire, obtenue au Québec;
  • Un diplôme d’études secondaires du Québec, à compter de l’année scolaire 1985-1986.

Demande d'équivalence

Quand auront lieu les prochaines rencontres du comité de l’admission?

Les rencontres du comité de l’admission ont lieu chaque 3 mois et les dates varient d’une année à l’autre. Les dates de rencontres sont communiquées directement aux candidats dont le dossier d’équivalence est complet et prêt à être présenté au comité.

Est-ce que je peux transmettre des originaux ou des copies conformes de mes documents avec ma demande d’équivalence?

Vous pouvez joindre des originaux ou des copies conformes de vos documents à votre formulaire de demande d’équivalence, en plus du paiement d’ouverture et d’étude de dossier.

Comment dois-je procéder pour effectuer le paiement en vue de l’ouverture de mon dossier d’équivalence? Si je décide de payer par chèque, à l’ordre de quelle organisation doit-il être fait?

Le paiement pour une demande d’équivalence peut être fait à la suite du test d’autoévaluation. Une fois le test complété, vous aurez le choix de payer en ligne, par chèque certifié international ou par carte de crédit. Si vous choisissez cette dernière option, vous devrez indiquer les renseignements de votre carte de crédit sur le formulaire de demande d’équivalence. Le paiement doit être fait à l’ordre de l’OTIMROEPMQ.

Pour compléter ma demande d’équivalence, je dois fournir une copie de l’évaluation comparative des études effectuées hors du Québec délivrée par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec. Toutefois, l’obtention de ce type de document peut prendre plusieurs semaines. Comment puis-je obtenir une lettre de traitement prioritaire pour obtenir une copie de mon évaluation?

Vous pouvez obtenir une lettre de traitement prioritaire au moment du dépôt d’une demande d’équivalence à l’Ordre accompagnée de votre paiement. Pour ce faire, vous devez communiquer avec l’adjointe à l’admission par courriel à admission@otimroepmq.ca.

Combien d’années d’expérience de travail dois-je avoir cumulées pour faire une demande d’équivalence?

L’Ordre n’exige pas un minimum d’années d’expérience afin de faire une demande d’équivalence.

Comment dois-je procéder pour faire une demande d’équivalence?

La première étape est de fournir tous les documents obligatoires accompagnés de votre formulaire de demande d’équivalence. Une fois le tout complété, l’Ordre vous informera quant à la date à laquelle le dossier sera présenté au comité de l’admission.

Stage d’observation

Une fois que mon dossier est accepté par le comité de l’admission, comment dois-je faire pour trouver un stage d’observation?

Une fois que votre dossier a été accepté par le comité de l’admission, l’Ordre vous transmet une liste d’hôpitaux et de centres accrédités afin que vous puissiez rechercher et trouver un centre de stage

Est-ce que l’Ordre peut me trouver un centre pour un stage d’observation?

L’Ordre ne fait pas de recherche de centre de stage pour les personnes en processus d’équivalence.

Réponse du comité d’admission

Advenant le cas où ma demande d’équivalence est refusée par le comité de l’admission, que dois-je faire en premier lieu?

Vous devez vous référer à la lettre qui vous sera envoyée à la suite de l’analyse de votre dossier par le comité de l’admission, afin de connaître les prochaines actions à entreprendre pour poursuivre votre demande d’équivalence (renseignements ou documents manquants à fournir).

Est-ce que je peux m’inscrire aux examens de l’Ordre après que ma demande ait été acceptée par le comité de l'admission?

Vous devez compléter toutes les recommandations du comité de l’admission avant de pouvoir vous inscrire aux examens de l’Ordre.