Édition de mai 2018 | Parution 08

Médicaments et substances

Médicaments et substances

L’importante mise à jour des normes de pratique Médicaments et substances s’adresse aux technologues de tous les domaines d’exercice. Les changements concernent notamment certaines méthodes de travail, les installations matérielles et, dans certains cas, les produits ou les formats utilisés (ex. : unidose, multidoses).

Toutefois, le domaine de la médecine nucléaire est sûrement celui qui est le plus touché par la révision de ce fascicule puisque la préparation de médicaments et substances est principalement réalisée par le technologue en MN (ex. : radiopharmaceutiques, marquage de globules blancs).

L’Ordre a travaillé de concert avec le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)  dans l’élaboration de la fiche du laboratoire de médecine nucléaire (LMN), et ce, afin de se conformer à la nouvelle version des normes de pratique Médicaments et substances. Même si le fascicule a été adopté en septembre dernier, l’Ordre attendait la publication de la fiche du LMN avant d’aller de l’avant avec le plan d’implantation. Cette fiche se retrouve dans le document intitulé : Centres hospitaliers de soins de courte durée – Unité d’imagerie médicale – Répertoire des guides de planification immobilière. La mise à jour de ce document, dans lequel nous retrouvons la nouvelle fiche, a été publiée tout récemment, c’est-à-dire en avril dernier.

L’Ordre a établi un plan d’application, afin d’accorder un délai réaliste pour l’implantation de certains éléments plus complexes. Par contre, les changements qui impliquent seulement un ajustement de la méthode de travail et qui requiert moins de ressources matérielles doivent être appliqués le plus rapidement possible. Les normes décrites dans le fascicule Médicaments et substances guident le plan d’application, il est donc essentiel d’en prendre connaissance préalablement. Les changements à mettre en œuvre doivent permettre d’atteindre la conformité aux normes actuellement reconnues par l’OTIMROEPMQ. La date de cette publication « 15 mai 2018 » marque le point de départ de l’échéancier. Différentes périodes de temps sont allouées, celles-ci varient de 6 mois à 3 ans selon le changement à apporter.

 

 

L’Ordre vous invite à consulter ces divers documents en suivant les liens ci-dessous :

Les normes de pratique et le Plan d’application : Onglet « Membres et étudiants », « Normes de pratique/Lignes directrices »

Le Répertoire des guides de planification immobilière – Unité d’imagerie médicale : cliquer  ici