Campagne de dépistage de la COVID-19 : arrêté ministériel publié

Le ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS) a publié en date du 4 novembre 2020 un arrêté ministériel (2020-087) autorisant certains professionnels à effectuer les prélèvements nécessaires au test de dépistage de la COVID‑19.

Ainsi, les technologues en imagerie médicale et en électrophysiologie médicale pourront contribuer à faire du dépistage à condition :

  • D’avoir suivi une formation dispensée sous l’autorité du directeur des soins infirmiers de leur établissement;
  • Qu’un infirmier ou une infirmière, un médecin, un inhalothérapeute, un infirmier ou une infirmière auxiliaire ou un technologiste médical soit présent sur les lieux où est effectué le prélèvement.

Le gouvernement a pris la décision d’exclure de l’arrêté les professionnels provenant des domaines de la santé mentale et de la cancérologie afin que ces derniers demeurent dans leurs fonctions. Par conséquent, les technologues en radio-oncologie ne sont pas visés par l’arrêté.

Les établissements de santé assureront la mise en place des procédures et lignes directrices entourant les dispositions présentées dans l’arrêté. Un guide leur a été acheminé par le MSSS. Aucune autorisation spéciale n’aura à être transmise par l’OTIMROEPMQ.

Le gouvernement rappelle également que dans le contexte de l’urgence sanitaire liée à la pandémie de la COVID-19, le professionnel à l’emploi dans un établissement du RSSS est protégé par la Protection d’assurance de responsabilité autofinancée spécifique à la pandémie de la COVID-19 (PRASCOVID-19).
 
Les professionnels intéressés à participer aux activités de dépistage sont invités à transmettre leur candidature à partir du site web Je contribue à l’adresse: jecontribuecovid19.gouv.qc.ca et à cocher la case « Dépistage ». Les directions des ressources humaines du RSSS pourront ainsi rejoindre ces professionnels pour des besoins éventuels.
 

Consulter l’arrêté