Domaines d’exercice

Les professions de technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale sont des professions d’exercice exclusif conféré par la Loi des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale du Québec. Cette loi définit également les activités professionnelles strictement réservées aux membres de l’Ordre. Les technologues sont des professionnels de la santé qui exercent et effectuent leurs actes de façon autonome. Ils les réalisent selon une ordonnance médicale et dans le contexte de leur exercice professionnel respectif encadré par l’Ordre. Selon leur domaine d’exercice, les technologues réalisent les soins, les examens, la planification des traitements et les traitements avec des équipements spécialisés. Seuls les membres de l’OTIMROEPMQ, en plus de porter un titre qui leur est réservé selon leur domaine d’exercice, peuvent poser de tels actes.

Imagerie médicale

L’exercice de la profession de technologue en imagerie médicale consiste à utiliser les radiations ionisantes, les radioéléments et autres formes d’énergie pour produire des images ou des données à des fins diagnostiques ou thérapeutiques. L’imagerie médicale comprend le domaine du radiodiagnostic et de la médecine nucléaire. La technologie de radiodiagnostic concerne différents secteurs d’activités dont la radiologie conventionnelle, l’échographie, la mammographie, la tomodensitométrie (TDM), l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et la radiologie d’intervention. La technologie de médecine nucléaire concerne la réalisation d’images métaboliques et fonctionnelles obtenues entre autres par scintigraphie et par tomographie par émission de rayonnements.

Radio-oncologie

L’exercice professionnel du technologue en radio-oncologie consiste à utiliser les radiations ionisantes, les radioéléments et autres formes d’énergie pour réaliser un traitement ou pour produire des images ou des données à des fins thérapeutiques. La technologie de radio-oncologie concerne les secteurs d’activités de la planification de traitement et du traitement. Lors de la planification du traitement en irradiation externe et en curiethérapie, les différentes modalités d’imageries dont la tomodensitométrie (TDM), l’imagerie par résonnance magnétique (IRM) et l’imagerie métabolique et fonctionnelle sont nécessaires afin de réaliser un plan de traitement optimisé. Lors du traitement, l’imagerie est utilisée pour le contrôle de la qualité ce celui-ci avant de procéder à l’irradiation thérapeutique.

Électrophysiologie médicale

L’exercice professionnel du technologue en électrophysiologie médicale consiste à recueillir et à enregistrer les potentiels bioélectriques d’organes ou de systèmes du corps humain ou les ondes sonores du système cardiaque ou du réseau vasculaire supra-aortique pour produire des images ou des données à des fins diagnostiques ou thérapeutiques. La technologie d’électrophysiologie médicale concerne la réalisation de différents examens dont l’électrocardiographie, l’échographie cardiaque l’électroencéphalographie, le doppler carotidien ou transcrânien, l’électromyographie, l’électronystagmographie et la polysomnographie.

Pour exercer, les technologues doivent initialement détenir un diplôme d’études supérieures de niveau collégial ou une formation et diplomation hors Québec reconnues équivalentes. Voir la section Devenir membre. Ils doivent de plus réussir un examen d’admission à la profession de l’Ordre* et remplir les autres exigences d’obtention du permis d’exercice. Les technologues exercent en milieu hospitalier ou en clinique spécialisée. 

* Ne s’applique pas aux technologues en électrophysiologie médicale

Le taux de rémunération d’un technologue au Québec varie de 20$ à 30$ selon les échelons et responsabilités.

Le site Collaboration Interprofessionnelle offre beaucoup d’information sur les carrières de technologue, ainsi que sur les  27 ordres de la santé et des services sociaux.